Le Conseil d’Administration de l’organisation FEMAPE, ses entités et son premier Responsable, le Président, ont étés simplement abusés par cinq personnes, et ce de mai à novembre 2019.

Nous voulions mettre en place une nouvelle entité sur Rennes, et finalement le 15 novembre 2019, nous avons dû prendre la décision de fermer, faute de personnes sérieuses et ayant la fibre humanitaire. Les personnes recrutées ont fait abandon de poste.

Aujourd’hui nos avocats pénalistes et du travail ont pris en charge le dossier pour que l’organisation clôture son dossier de Rennes et de Clamart, tout en faisant reconnaître le fait que ce sont ces individus qui nous poussent à cette situation.

C’est dommage pour les personnes en situation de handicap, âgées et marginales sans voix, n’ayant pas de moyens, à qui nous aurions pu proposer nos diverses prestations.
Comme il a été annoncé sur notre page Facebook FEMAPE, nous pourrons éventuellement prévoir par la suite une ouverture d’antenne, mais celle-ci ne sera mise en place que sous certaines conditions, et pas dans l’urgence comme ces individus l’ont voulu.
Je vous informe également que si vous souhaitez ouvrir une antenne par vos propres moyens, nous pourrons étudier votre projet, et ainsi vous proposer l'adhésion de votre antenne ou succursale auprès du siège social à Paris.